Les activités sportives

New baby taille 3 pampers
Les mensurations et la position du bébé
31 mai 2016
Pampers easy up taille 5
Cris et pleurs, pleurs du soir
14 juin 2016

Les activités sportives

Huggies taille 5

Se reposer ne signifie pas devenir impotente. Le repos doit éliminer les fatigues nuisibles et vous donner suffisamment d’énergie pour exercer votre corps et votre tonus musculaire.

Une femme enceinte, qui a une grossesse normale, peut pratiquer des exercices physiques de façon modérée jusqu’à un terme avancé. Faire de l’exercice vous est particulièrement recommandé pendant votre grossesse, afin de tonifier vos muscles et de vous permettre de vous sentir bien dans votre corps qui va prendre le devant de la scène. La fatigue, la gêne, les douleurs seront les signes d’un excès ou d’une inadaptation ; l’essoufflement et le surmenage sont à éviter.

Exercer son corps est également une détente, c’est un excellent régulateur d’humeur, d’appétit, de sommeil; c’est aussi un état d’esprit qui vous aidera à préparer votre accouchement plus aisément.

Si vous n’avez jamais été sportive, ce n’est pas le moment d’innover ou de vouloir faire des performances. Par contre, je vous conseille vivement la marche, la natation et la gymnastique douce.

A la campagne, en forêt, dans un jardin, en tout cas au grand air non pollué, la marche est un très bon exercice s’il ne dure pas trop longtemps. Marchez régulièrement, éventuellement à grandes enjambées, la tête bien droite, mais sans footing, course, ni escalade. Attention au dos et au souffle. Portez des chaussures adaptées. Cela constitue un excellent massage veineux et musculaire, et active la

circulation sanguine. Une bonne demi-heure de marche par jour offre une préparation tonifiante et non fatigante jusqu’à la fin de la grossesse.

La natation est un des meilleurs sports pour la femme enceinte jusqu’à la fin de sa grossesse. Elle permet aux muscles de travailler en état d’apesanteur. Si vous ne savez pas nager, c’est une bonne occasion pour apprendre. L’eau est très relaxante. Mieux vaut le dos crawlé et la nage indienne sur le côté que la brasse qui accentue les courbures lombaire et cervicale. Les plongeons sont interdits, cela va de soi.

Il existe dans certaines piscines des séances de gymnastique aquatique réservées aux femmes enceintes, et surveillées par des sages- femmes. Évitez l’eau trop froide, et vérifiez la propreté des lieux.

La gymnastique bien adaptée permet de se sentir en forme, de préparer un accouchement plus facilement en faisant travailler les muscles appelés à jouer un rôle important et en assouplissant les articulations du bassin. Ces exercices faciliteront la récupération physique et celle de votre silhouette après l’accouchement. Par la gymnastique vous pouvez faire travailler en douceur tous les muscles, y compris vos abdominaux pendant les premiers mois de la grossesse en faisant très attention à ne pas accentuer votre creux lombaire. La gymnastique vous aidera ainsi à affirmer votre maintien et à éviter une mauvaise statique. Les exercices doivent être simples, pratiques, sans effort, et courts : 10 minutes par jour régulièrement valent beaucoup mieux qu’une longue séance hebdomadaire.

Les gymnastiques douces sont tout à fait indiquées pour les femmes enceintes. Vous pouvez vous y mettre même si vous n’en avez jamais fait.

Le yoga, s’il est fait sans forcer, est une excellente préparation à l’accouchement par la maîtrise du corps qu’il enseigne.

Si vous êtes sportive, poursuivez votre activité en l’adaptant dès le début de la grossesse à votre nouvel état, évitez les compétitions, pas d’aérobic endiablé, pas de sauts, ni de musculation en force ; mais continuez la gymnastique adaptée et surveillée par des professionnels.

Les sports déconseillés sont la plongée, l’alpinisme, l’équitation, le patinage, le ski nautique (pour le risque de chutes) ; le tennis et le golf, ne sont pas recommandés en raison des mouvements brusques qui peuvent entraîner des contractions utérines et l’étirement des liga­ments de soutien de l’utérus (risque de descente d’organes ultérieure) ; de même, le ski de descente en raison des chutes et aussi des rencontres intempestives, car vous êtes moins mobile.

Le ski de fond est trop fatigant ; par contre le ski de promenade peut être toléré, mais pas en haute montagne car vous êtes plus sensible au manque d’oxygène. La planche à voile comporte elle aussi des risques de chutes très importants.

Enfin la bicyclette n’est bonne que sur du plat, pour une courte distance, sinon elle demande trop d’efforts au dos.

Huggies taille 5 solide et très absorbante, et pratique pour l’apprentissage de la propreté, et c’est facile de les enfiler.

Recommandés pour vous:

Comments are closed.